Guerres de religion : “La guerre de Trente Ans” et “La rébellion de Taiping” 

Guerres de religion

Depuis fort longtemps le monde et ses sociétés sont victimes de bien des guerres dont l’une des plus importante, celle de la religion. Nous avons choisi deux exemples qui font parti de l’histoire.

Les guerres de religion

  • La guerre de Trente Ans

Les princes protestants et catholiques se disputent le contrôle du Saint Empire romain (l’Allemagne moderne). La guerre est menée entre des compagnies de mercenaires qui pillent les campagnes pour subvenir à leurs besoins. Un tiers de l’Allemagne meurt. 10 millions de morts pour la chrétienté.

Cela fait donc 15 millions de morts pour le christianisme et seulement 2 millions pour l’islam. Mais l’année de notre seigneur 1850, un nouveau challenger les sort tous les deux de l’eau.

Guerres de religion

  • La rébellion de Taiping 

Hong Xiuquan est né dans une famille pauvre du sud de la Chine. En 1837, il échoue aux examens de la fonction publique impériale, son seul espoir de progresser dans la vie, et fait une dépression nerveuse. Il lit des pamphlets de missionnaires portugais, a des visions étranges, décide qu’il est le frère cadet de Jésus, rassemble quelques disciples (connus sous le nom de “adorateurs de Dieu”) et lance une rébellion contre la dynastie Qing qui entraîne la mort de plus de 20 millions de personnes.

Il est tout à fait possible que le christianisme ait comblé le déficit de 5 millions de morts par des guerres de moindre envergure et des persécutions de faible intensité au fil du temps, mais sans aucune bonne statistique à ce sujet, je vais dire que la religion la plus sanglante de tous les temps est celle des adorateurs de Dieu, une religion qui existe depuis moins de 30 ans.